Lecture

Lecture : Courir sur la faille

En 1994, je n’avais que 6 ans. La première fois que j’ai entendu parler du génocide au Rwanda, c’était en écoutant la chanson Parce qu’on vient de loin de Corneille (sortie en 2002, j’avais alors 15 ans) et en apprenant un peu plus sur sa vie (il a 17 ans lorsqu’il survit au massacre de sa famille).

Grâce à Aurore (du Blog de Mademoiselle) et au Club de Lecture sur la course qu’elle a créé, j’ai fait la lecture du livre Courir sur la faille de Naomi Benaron. L’histoire suit Jean-Patrick, jeune coureur au 800 mètres, qui rêve un jour de représenter son pays, le Rwanda, aux Jeux Olympiques. Le récit débute quelques années avant le génocide. On y découvre les tensions entres les Hutus et les Tutsis qui s’accentuent au fil des pages jusqu’à la fin tragique que nous connaissons.

1540-1Ce livre m’a vraiment permis d’aborder un sujet tendu de l’Histoire qui m’était peu connu et m’a poussé à vouloir en savoir d’avantage (coucou Wikipédia!). Il y a quelques longueurs à certains moments, mais Jean-Patrick et tous les personnages qui gravitent autour nous poussent à continuer notre lecture pour connaître leur destin. L’auteur arrive très bien à décrire la violence du quotidien à la veille du génocide et durant, mais sans jamais tomber dans le gore ou le sensationnalisme. Au contraire, la banalité des descriptions en révèle encore plus sur l’horreur de ce qui s’est produit au Rwanda.

Je vous recommande ce livre si vous êtes coureur, amateur d’histoire et/ou que vous voulez une introduction à cette partie de notre Histoire qu’est le génocide du Rwanda.

Article précédent Article suivant

Tu pourrais aussi aimer

1 commentaire

  • Répondre aurore juillet 19, 2016 à 10:25

    Contente de savoir que le livre t’a plu 🙂

  • Laisser un commentaire